Le marche immobilier en grece

Bonjour à tous !

Ayant un collègue qui travail dans l'immobilier en Grèce, et au vu de tout ce qu'il se passe sur le marché grec en général, j'ai décidé d'écrire cet article afin de vous donner une meilleure idée de ce qu'il s'y passe. Investir dans l'immobilier en Grèce est-il une bonne idée ?

Le marché immobilier en déclin

Avec plus d'un tiers des ménages incapables de satisfaire leurs obligations fiscales, 4 grecs sur 10 ont  récemment déclaré qu'ils allaient volontairement remettre leurs propriétés à l'État afin de pouvoir s'acquitter de futurs paiements. Un ménage grec sur 3 est incapable de rembourser son prêt hypothécaire.
Étant donné que le fardeau fiscal a été multiplié par sept au cours des deux dernières années, la Fédération hellénique de propriété estime à plus de 500 000 les propriétaires qui veulent vendre. À travers la Grèce, environ 300 000 résidences sont censés être vide.
 

Investissements étranger

Au vu de cette crise, beaucoup d'investisseurs étrangers ont voulu sauter sur l'occasion et investir massivement dans l'immobilier en Grèce.
L'an dernier, l'entreprise canadienne Fairfax Financial a investit 244 millions de dollars pour devenir le principal actionnaire de l'une des sociétés d'immobilier de la Grèce.
Ainsi que Fairfax, d'autres joueurs ont parié lourdement sur l'immobilier en Grèce dont Colony Capital aux États-Unis, Invel Real Estate Partners du Royaume-Uni et Jermyn Street, un fond de propriété arabo-turc. En 2014, il y a eu des investissements à hauteur de  1,2 milliards d'euros qui ont pénétré le marché de la propriété grecque via des investisseurs étrangers. Cela se compare à un investissement total de 900 millions entre 2008 et 2012, selon les données du Wall Street Journal.
 
Watsa, le CEO de Fairfax décrit son exposition dans l'immobilier en Grèce comme "très maniable... Nous ne voyons pas cela comme étant un souci. » Watsa est devenu célèbre pour son pari de 2011 sur un revirement de la banque d'irlande, qui a été particulièrement fructueux.
Watsa a récemment rencontré Alexis Tsipras afin de discuter de ses différents projets et il prétend que Tsipras était « réceptif » et qu'il a encouragé Fairfax de faire des investissements en Grèce. Fairfax est exposée dans plusieurs manière dans la propriété grecque, elle possède : une participation de 41 % dans REIT Grivalia ainsi qu'une participation majoritaire dans l'entreprise de construction Mytilineos. Ils sont également propriétaires d'Eurobank Grèce.
Deux ans auparavant, des sociétés privée comme Blackstone ou KKR ont été séduits, non seulement par la météo mais par la promesse d'une certaine Banque centrale pour faire tout ce qui est nécessaire afin de soutenir la zone euro. Mais maintenant, les investisseurs disent que les perspectives politiques malpropres de la Grèce ont fermé la porte à une source vitale de capital. Les niveaux de fusions étrangères et d'activités d'acquisitions en Grèce ont chuté à leur plus bas niveau depuis 1997, selon l'agence Reuters :
 
"Première affaire grecque depuis au moins 2005, la compagnie KKR s'est effondré et Blackstone qui avait investi a perdu plus de 14 % en valeur. Lles investisseurs plus traditionnels tels que les fonds de pension garderont le pays sur la liste noire. "Les risques macroéconomique sont trop grands et le temps probable de récupération est trop long pour la plupart des joueurs dans notre espace pour afficher la Grèce comme en vallant la chandelle à ce stade précoce, a déclaré Marc Mogull, directeur associé de la société de capital-investissement immobilier Benson Elliot Capital Management. Blackstone a acheté une participation de 10% au promoteur immobilier Lamda pour 20 millions d'euros en juillet 2014. Lamda a signé un accord pour développer le site de l'ancien aéroport d'Hellenikon mais Syriza stoppé le plan, la vente de propriété côtière principale à Lamda est défini comme « scandaleux » par la marque. Les stock de Lamda ont chuté de 14,3 % depuis que Blackstone a investi en juillet 2014, mais les pertes pouvaient monter lors de négociation à la bourse d'Athènes. La classe d'actif qui continue de susciter l'intérêt, malgré la confusion en ce moment, sont les propriété liées au tourisme et les hôtels »
 
Les étrangers sont censés être interessé par la propriété grecque, ils ne doivent juste pas acheter n'importe quoi. La crise de la dette a créé beaucoup trop d'incertitudes, même si une sortie grecque de la zone euro est peu probable il y a toujours le risque qu'un investissement pour une propriété grecque devienne illiquide.
La Grèce n'a pas de système national d'enregistrement des terres ainsi, la propriété est souvent vendue sans limites claires en ce qui concerne la taille du lot précis ou de la zone. En plus il y a le niveau trop élevé impôts exorbitants qui est souvent insoutenable.
Le marché ne fonctionne pas à cause de la taxation insupportable et si un propriétaire foncier reçoit un revenu tiré de biens immobilier, il est également imposés.
 
 

Tourisme

 
22 millions de touristes sont allé en Grèce en 2014, un nombre record, selon la Banque de Grèce.
Le prix moyen d'une villa de cinq chambres avec vue sur mer à Rhodes est d'environ 1,5 millions, comparé à une propriété de taille similaire à Ibiza qui coûte environ  4 millions d'euros où à Miami pour 10 millions d'euros. Mais quand vous voyez un prix attractif en Grèce, n'oubliez pas de prendre conscience de combien vous allez devoir payer à l'Etat grec. si vous cherchez une maison ou un appartement en Grèce, je vous conseil d'aller sur des sites comparables à immobilier-france.fr, très bon moteur de recherche d'immobilier qui reprend toutes les offres possibles en France de manière très simple.
 

L'immobilier en France

Concernant le marché immobilier français, il a atteint son plus haut niveau en terme de prix des logement en 2010. Aujourd'hui il y a plus au moins 68% des français qui vivent dans une maison ce qui st supérieure à la moyenne européenne de 58%. Depuis l'année dernière, on constate une reprise encourageante de l'activité sur le marché immobilier français, cela grâce notamment a des taux d'intérêts assez bas et une conjoncture économique favorable. Il y a également des moyens mis en place pour faciliter la recherche d'annonce immobilière. Si par exemple vous êtes à la recherche d'une maison à Lille, vous allez sur ce moteur de recherche :  http://www.immobilier-france.fr/acheter-maison-lille et vous allez avoir toutes les annonces provenant de différents sites immobilier : gain de temps et d'efficacité.